ARCHIVES

Hypertension artérielle et arrêts de grossesse : penser au phéochromocytome

La Revue Médicale de Madagascar 2013;3(2)/PP 278-280

PDF

  • Auteur(s) : R.E. Raherison (1)*, P.A.D. Rakotomalala (2), H.A. Rambel (3), Y.H. Rantomalala (2), G. Ramahandridona (2)
  • Auteur correspondant : R.E. Raherison (rijaherison@yahoo.fr)
  • Mots-clés : phéochromocytome, mort fœtale in utero
  • Résumé : Le phéochromocytome est une tumeur rare responsable d’hypertension artérielle secondaire. Cette tumeur peut se révéler au cours d’une grossesse et être responsable d’une importante morbi-mortalité materno-fœtale. Notre objectif était de décrire les aspects clinique et évolutif de l’association phéochromocytome et grossesse à travers un cas. Une patiente de 26 ans, avait présenté une hypertension artérielle non explorée au cours de ses deux grossesses. Ces épisodes d’hypertension artérielle étaient survenus avant la vingtième semaine d’aménorrhée excluant le diagnostic d’hypertension artérielle gravidique. Elle n’avait pas d’antécédent pathologique particulier. Au décours du second arrêt de grossesse ont été entreprises les explorations à visée étiologiques notamment une échographie abdominale, un scanner abdominal et un dosage des métabolites urinaires des catécholamines. Ce qui a permis d’évoquer le diagnostic d’un phéochromocytome. Une surrénalectomie partielle droite emportant la tumeur a été réalisée et a permis de confirmer le diagnostic de phéochromocytome bénin et de normaliser sa tension artérielle sans aucune complication immédiate. Le phéochromocytome au cours de la grossesse pose un problème diagnostique et pronostique. Toute hypertension artérielle chez une femme enceinte doit être explorée à la recherche d’un éventuel phéochromocytome.
  • Abstract : Pheochromocytoma is a rare tumor responsible of secondary hypertension. This tumor can be discovered during pregnancy. It can be responsible of significant maternal and fetal morbidity and mortality.Our aim was to describe the clinical features and the outcome of pheochromocytoma during pregnancy. A 26-year-old woman developed unexplored hypertension during two previous pregnancies. These episodes of hypertension occurred before the twentieth week of gestation excluding. Her medical history was unremarkable. After the second abortion were undertaken explorations referred to etiological including abdominal ultrasound, abdominal CT scan and measurement of urinary catecholamine metabolites. These investigations allowed the diagnosis of pheochromocytoma. A partial right adrenalectomy carrying the tumor was performed and confirmed the diagnosis of benign pheochromocytoma. Her blood pressure normalized without any immediate complication. Pheochromocytoma during pregnancy may induce diagnostic and prognostic issues. Therefore, any hypertension in pregnancy patient should be explored to screen a possible pheochromocytoma.