ARCHIVES

Un nouveau cas de réinfection à Toxoplasma gondii chez une femme enceinte non infectée par le virus de l’immunodéficience humaine

La Revue Médicale de Madagascar 2013;3(1)/PP 240-243

PDF

  • Auteur(s) : H.F. Rabarikoto (1)*, H.F.R. Raveloson (2) L.A.Z. Rabetsimamanga (3), P. Castera-Pietrera (4), B. Maugey-Laulom (4), H.R. Andriampanalinarivo (5), P.G. Randaoharison (6)
  • Auteur correspondant : H.F. Rabarikoto (hrabarikoto@yahoo.fr)
  • Mots-clés : toxoplasmose congénitale, réinfection maternelle, non infectée par le VIH
  • Résumé : L’infection congénitale due à Toxoplasma gondii est une embryo-fœtopathie grave quand elle survient en début de grossesse. Nous rapportons un cas de toxoplasmose congénitale chez un fœtus né d’une femme antérieurement immunisée, réinfectée au cours de la grossesse. Le diagnostic a été posé avant la naissance, guidé par un examen échographique morphologique systématique du troisième trimestre. La sérologie de la toxoplasmose maternelle positive, la présence de T. gondii à l’examen du liquide amniotique et la présence des anticorps antitoxoplasmiques dans le sang fœtal avait confirmé le diagnostic.
  • Abstract : Congenital infection due to Toxoplasma gondii is a severe embryo-fetopathy when occurring at the onset of pregnancy. We reported a case of fetal congenital toxoplasmosis. This mother was previously immunized but reinfected during pregnancy. The diagnosis was made prenatally, guided by a systematic morphological ultrasound examination of the third trimester of pregnancy. Positive maternal serology and the presence of T. gondii in the amniotic fluid and positive IgM antibodies antitoxoplasmic in fetal blood confirmed the diagnosis.