ARCHIVES

Perforation intestinale sur ingestion volontaire de cure-dents : à propos d’un cas à Ndjamena

La Revue Médicale de Madagascar 2016;6(1)/PP 716-718

PDF

  • Auteur(s) : B.M. Kaimba (1)*, A. Edzimbi (2), S.D. Akouya (1), P. Hervé (1)
  • Auteur correspondant : B.M. Kaimba (kaimbaromeo@yahoo.fr)
  • Mots-clés : cure-dents, ingestion, perforation, intestinale
  • Résumé : Les perforations par cure-dents représentent 9% des perforations intestinales par corps étrangers. Nous rapportons le cas d'un patient de 24 ans, reçu pour des douleurs de la fosse iliaque droite, nausées, vomissements et fièvre survenus cinq (05) jours après l’ingestion d’un cure-dent. L’examen physique mettait en évidence une masse douloureuse de la fosse iliaque droite Le bilan biologique révélait un syndrome inflammatoire et un syndrome infectieux. La radiographie de l’abdomen sans préparation ainsi que le scanner abdominal n’ont pas retrouvé de corps étranger ; seul un épaississement iléal a été objectivé. Nous avons effectué une exploration chirurgicale, au cours de laquelle une perforation iléale à 45 cm de l’angle iléocæcal et un cure dent libre dans la cavité péritonéale ont été retrouvés. Une suture de la perforation et une toilette de la cavité abdominale ont été effectuées. Les suites opératoires étaient simples et le patient est sorti à J6 post opératoire.
  • Abstract : Toothpick perforation represents 9% of intestinal perforations caused by foreign bodies. We here report the case of a 24 year old man who consulted for diffuse abdominal pain, nausea, vomiting and fever six days after swallowing toothpick. On physical examination we found right iliac fossa tender mass; inflammatory and infectious syndromes were found. Abdominal plain film and abdominal CT scan couldn’t identify the toothpick. We therefore undergo a surgical exploration, during which we found a toothpick into the peritoneal cavity and an ileum perforation localize 45 cm from the ileocecal junction. We performed a suture of the perforation and a toilet of the abdominal cavity. The postoperative course was simple, and the patient was discharged on day 6.